Ma découverte du libertinage ?ma-decouverte-du-libertinage

Ma découverte du libertinage ?

Qui ne s’est jamais imaginé dans une salle pleine de couples en plein ébats ? des scènes de libertinage avec une ambiance torride ? des étrangers qui vous caressent ou des scènes dignes de films ….

Je vous parle de fantasmes inavoués, de pensées coquines, de « juste par curiosité » ou pour les plus téméraires, ceux qui en ont parlé avec leur conjoint ou leurs amis et qui assument ces pensées mais dont personne n’a osé franchir le pas.

Nous avons tous un côté obscur qui a envie de découvrir de nouvelles choses, d’autant plus si ces choses sont « interdites » par la Société.
Mais avant de nous lancer, il faut se l’avouer, il faut un déclencheur, cela peut être un évènement ou une personne. Et comme dans toute nouvelle expérience, il est plus facile d’être accompagné par des initiés.

Mais je vais vous parler de moi, car chaque histoire est différente et j’espère que la mienne vous donnera envie de découvrir ce milieu.

Alors qui suis-je ?

Une jeune trentenaire, décidée de croquer la vie à pleine dents et qui veut vivre ses fantasmes. Bon c’est plus facile à écrire qu’à faire.

Je ne me voyais pas arriver comme une fleur dans un club, ne sachant pas quelle tenue adopter, ni quel comportement avoir et de peur de me faire agresser par des hommes mal intentionnées ou justement trop bien intentionnés.

C’est là où la chance a frappé à ma porte et j’ai rencontré un homme avec qui j’ai pu parler librement de tous les sujets et en l’occurrence de mes envies de découvertes. La première chose dans le libertinage, en l’occurrence le libertinage en couple, c’est la communication. Savoir ce qu’on veut, mais surtout ce qu’on ne veut pas et le partager avec notre partenaire.

J’ai trouvé cette personne qui m’a fait découvrir les clubs et ce milieu que nous avons découvert ensemble. Mais avant cela, nous avons échangé avec des libertins qui nous ont mis à l’aise et qui nous ont expliqué le fonctionnement de ce milieu qui est régit par des règles sur lesquelles je reviendrai dans une prochaine chronique – le libertinage ce n’est pas une orgie géante.

Même si bien sûr, selon les envies de tous les participants, cela peut le devenir – c’est surtout un échange de plaisir.

C’est le désir de donner du plaisir et d’en recevoir. Toutes les combinaisons de personnes sont possibles.

Mais ce sont surtout des situations très stimulantes et très excitantes. On ne naît certes pas libertins mais une fois qu’on y a goûté cela s’imbrique dans notre vie et donne une nouvelle dimension à notre relation.

Ce cheminement a aussi fait tomber beaucoup de préjugés donc détruisons-les tout de suite !

Préjugé n°1 Libertine = prostituée !

Non, non et non. C’est même tout l’inverse. Dans le libertinage, c’est très souvent la femme qui décide. On est maître de son corps et on décide si on veut ou pas partager un moment avec telle ou telle personne. Personne ne vous forcera la main, le respect est une valeur fondamentale dans le libertinage

Préjugé n°2 Dans les clubs on se fait agresser !

Les clubs que j’ai fréquenté sont classes et sélectifs – donc pas de mort la faim, pas énormément d’hommes seuls, pour un début préférez des clubs qui privilégient les couples, vous vous sentirez plus à l’aise.

Les gens que j’ai rencontré ont toujours été très polis et respectueux- nous avons toujours beaucoup discuté avant d’entamer les coquineries … ou pas d’ailleurs car on peut très bien discuter et se rendre compte que nos idées ou nos recherches divergent. Mais les moments passés ont toujours été très agréables et certaines connaissances sont devenues des amis.

Préjugé n°3 Une fois qu’on est là on est obligé d’aller plus loin !

Chaque expérience est unique, certains sont plus prêts que d’autres, certains plus rapides que d’autres, mais ce qui est certain, c’est qu’on n’est obligé de rien.

Certains vont juste regarder les premières fois, pour s’émoustiller, pour faire monter la température mais ne passeront pas à l’acte et d’autres s’échangeront dès le début. Cela est très personnel et est le reflet des envies du moment de chacun. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de procéder – il y a celle qui vous correspond et avec laquelle vous vous sentez à l’aise.

Préjugé n°4 Les libertins, des morts la faim !

Encore une fois, les libertins sont des personnes très respectueuses du désir des autres, généralement cultivées et avenantes. Ce sont des personnes comme vous et moi, à la différence près qu’elles assument ouvertement leurs envies.

Comme partout, mais pas seulement dans le milieu libertin, se trouvent des personnes qui n’ont pas les mêmes motivations et il ne faut pas faire l’amalgame.

Si vous avez d’autres préjugés, n’hésitez pas à me les laisser en commentaire, et je tacherai d’en faire un futur post.

Ce que je recommande pour débuter dans ce milieu c’est de discuter avec des personnes libertines, sur exilib par exemple et vous trouverez des personnes sérieuses, qui pourront vous expliquer ou même vous initier au libertinage !

1 Commentaire

    • Titifricoteur67 -

    • 16 novembre 2016 at 09:19

    J’aime ta façon de presenter les choses et les clubs je confirme sont des endrouts sélects et personne n’est obligé de rien. Tous les fantasmes sont présents et il y en a pour tous. Du voyeur a l’exhibition etc. Bravo continue.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *